Actualité

L'Amiens Sport TT l'emporte 3/2 contre Thorigné Fouillard en Pro B après un match encore incroyable

Le 28-09-2019 - Amiens Sport TT
L'Amiens Sport TT l'emporte 3/2 contre Thorigné Fouillard en Pro B après un match encore incroyable

L’Amiens Sport Tennis de Table s’est imposée ce samedi 28 septembre contre l’équipe de Thorigné-Fouillard 3/2 dans son antre de la salle Labaume (qui va finir par être rebaptisée l’Enfer du Nord !). Un très très gros match contre l’un des favoris de la poule et prétendant à l’accession en Pro A !

Samedi 28 septembre 2019, 3ème journée du championnat de proB.  Et accueil de THORIGNE-FOUILLARD, banlieue de Rennes. Une équipe bête-noire pour les amiénois, qui, sur les trois dernières saisons, en Nationale 1, nous avait dérouillés à deux reprises.

Mais ce samedi 28 septembre les planètes, et les sites SEVESO étaient alignés. Nos adversaires bretons, habitués des marées noires sur leurs côtes, auront repris leur dose d’hydrocarbures ce jour. Une première fois sur la tête après le passage du nuage toxique Rouennais :  il pleuvait du fioul. Puis une seconde fois dans la salle Labaume : avec le super-tanker Mommessin. Qui aura mis le feu et envoyé du kérosène toute la soirée.

Incroyable victoire amiénoise 3/2 ! Encore une fois au bout de la nuit et du suspens. Amazing

Tes yeux piquent, tu as du mal à respirer, ton rythme cardiaque s’accélère, ta température rectale dépasse les 52°C, ta peau se décolle, des sueurs froides te coulent dans le dos : non tu n’as pas un mur mitoyen avec l’usine LUBRIZOL.  Tu regardes juste un match de ping pong salle Labaume !!!

Après  trois rencontres en deux semaines, l’équipe totalise 6 points, alors qu’elle partait pour rouler sur un tricycle avec 3 roues de bicyclette... Certes le championnat est encore long. Très long. Trop long même. Mais ces deux dernières rencontres auront été pure joie. Désormais on pourrait presque prendre des caisses jusqu’au bout : on a découvert ce qu’était le vrai bonheur. Mais on a bien envie que ça dure !!!

Maintenant petit break d’un mois avant la 4ème journée : place aux compéts individuelles et aux opens. Et rendez-vous le mardi 22 octobre. A Nantes.  Pour la reprise des guerres de Vendée !

 

Les bretons

Noshad ALAMYIAN (n°21) (1 victoire) : Noshad ALAGONIE dans son premier match sur Alexis MOMMESSIN et défaite 3/2 . Dans sa seuxième rencontre, Noshad ALASSAUT sur Grégoire JEAN. Puis un peu en galère et Noshad ALAVACHE, quand mené 10/8 à la belle. Pour finir par du très grand Noshad ALAMYAN, en repassant devant au 5ème set 12/10, au fight et sur un dernier coup de rein et du sort. Et belle victoire 3/2.

Thiago MONTEIRO (n°41) (1 victoire) : Plus MONTEIRO-riste que Thiago ce soir. Entré dans l’aire de jeu la ceinture de plastique et de C4 autour de la taille. Très grosse déflagration : aura explosé Tomi LAKATOS 3/1.

Jules ROLLAND (n°66) (0 victoire) : A participé cette semaine à la rédaction de la révision des Lois de Bioéthique. En spécifiant page 42, chapitre 12, alinéa 3 que « La torture pongistique n’est pas autorisée. Jamais. ». A l’issue de la soirée, et après sa défaite 3/0, aura donc dénoncé Grégoire JEAN auprès du tribunal international de La HAYE. Pour crimes de guerre.

 

Les amiénois

Tomi LAKATOS (n°23) (double) : Ses habitudes alimentaires ? Plutôt carnivore, et amateur de steaks et de chair fraîche. Mais contre Thiago MONTEIRO aura surtout mangé du top frappé coup droit. Et défaite3/1. Dans le double aura retrouvé de l’appétit, et quelques revers vengeurs, pour l’emporter 3/1 associé à Alexis MOMMESSIN contre la paire Jules ROLLAND-Thiago MONTEIRO.

Grégoire JEAN (n°63) (1 victoire) :  Heureusement Greta THUNBERG n’était pas salle Labaume ce samedi soir. Car Grégoire aura commencé par mettre la clim à fond pour les thoréfolléens en s’imposant 3/0 contre Jules ROLLAND. Puis, en grande partie responsable du réchauffement climatique, aura cette fois tourné les radiateurs à donf, et monté la température de la salle Labaume à 2000°C dans son second match contre Noshad ALAMYAN. Mais pour finir refroidi, 12/10 à la belle. Après avoir eu deux balles de match. Mais superbe rencontre.

Alexis MOMMESSIN (n°131) (1 victoire + double) : Chiraquien. Dans sa première rencontre contre Noshad ALAMYIAN, en hommage, aura envoyé durant les deux premiers sets des pommes. Ainsi que des prunes, des cerises et des chiches ! La perte des 3ème et 4ème sets lui en aura touché une sans même faire bouger l’autre. Et il finira dans un cinquième set abracadabrantesque, et sans faire pschittt…, par l’emporter 8 à la belle. C’est ça un chef :  c’est fait pour cheffer !

Nathan SELLIER (maître chanteur) : Notre chef du kop, parti au stade de France écouter Maître GIMS, alors que le gros récital ce soir c’était salle Labaume avec maître MOMMESS !