Résumés

Résultats de l'équipe : ASTT 1 - N1H

Sommaire

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Journée Date Lieu Adversaire Score Résumé
13 07-04-2018 Le Creusot CREUSOT VARENNES UP 1 8 - 5

METAL HURLANT

Samedi 7 avril, 6ème journée de la seconde phase du championnat de Nationale 1.

Match décisif pour la première place de la poule et l’accession aux play-off :  déplacement de l’Amiens Sport Tennis de table au Creusot. Terre de métallurgie.

Et forcément, match dans un chaudron.

Et effectivement, pas déçus : le public et les joueurs creusotins, en fusion, nous auront passés au marteau-pilon tout l’après-midi.

Du bon match, du gros match. Qui se sera joué sur de petits détails. Et notamment d’entrée avec une petite scorie dans l’oeil de Ioannis VLOTINOS quand il aura mené 2 sets à 0 et 10/9 contre Michal OBESLO. Avant de s’incliner 12/10 à la belle.

Puis les amiénois auront déroulé la feuille, avec un moral d’acier, en menant 7/2. Puis les jambes en laiton, et le poignet en alu, pour se faire remonter à 7/5.

Avant que notre chef-fondeur, Yannick VOSTES, encore 3 + double ce jour (la base), ne termine le boulot en l’emportant 3/1. En envoyant le plomb sur sa table contre Théophile DHOTEL. Et avant de le couler sur la tête des spectateurs creusotins.

Nickel-chrome.

Une belle victoire au final 8/5.

L’équipe amiénoise entre ainsi dans le top 4 de la Nationale 1. Et s’octroie le droit, et l’honneur, d’aller jouer les play-off. C’est beau.

L’aventure continue !

Les métalleux

Ioannis VLOTINOS n°68 (2 victoires + double) : En fier représentant hellénistique, aura envoyé de la moussaka contre Julien INDEHERBERG (victoire 3/1). Puis de la sauce tzatziki sur Clément CHOBEAU (victoire 3/0). Et en mode ZORBA, superbe pas de deux sur le sirtkaki dans sa rencontre avec Michal OBESLO. Mais au final défaite cruelle 3/2, malgré balle de match au 3ème set: https://www.youtube.com/watch?v=2AzpHvLWFUM

Florian BOURASSAUD n°167 (1 victoire + double) : Le bourrassaud à la corde sur son premier match, avec une défaite, sur le fil 3/2 contre Clément CHOBEAU. Puis le Bourrassaud en parachute. Mais finira écrasé, au sol, 3/0 contre Yannick VOSTES. Et pour terminer en beauté, le Bourrassaud à la perche contre Michal OBESLO. Avec le LAVILLENIE Style sera en effet monté très haut ce soir, pour flirter avec les 6m20. Et s’imposer 3/2 : le Bourrassaud de l’ange.

Xu CHEN n°207 (0 victoire) : Là où il y a du Xu CHEN il y a du plaisir pour Yannick VOSTES (défaite sur son premier match 3/1). Puis malheureusement pour lui, lors de sa seconde rencontre, Clément CHOBEAU aura retrouvé ses racines bretonnes. Car avec du Xu CHEN à volonté, viens donc faire un tour à Lambé (défaite 3/1) : https://www.youtube.com/watch?v=vKb9G3XX4lw

Théophile DHOTEL n°259 (1 victoire) : Aura commencé par régler la circulation contre Julien INDEHERBERG. Avec une victoire 3/2. Au sifflet et à la matraque : le DHOTEL de police. Puis contre Michal OBESLO, se sera fait arracher son écharpe tricolore 3/0 : le DHOTEL de ville. Et pour son dernier match, aura commencé par bien vérifier la surface de l’aire de jeu, en sortant son mètre, DHOTEL. Mais monsieur VOSTES lui aura renvoyé les plats. Dans la face, et direct en cuisine : avec une défaite, mais avec les honneurs, 3/1. Du bon Théophile ce soir, niveau USA : le DHOTEL des Amériques. En fait le vrai DHOTEL california :https://www.youtube.com/watch?v=t1VRFKqfE64

Le comité des fêtes creusotin: Opération réussie. Avec un gros public, enthousiaste, même si au final déçu du résultat. Mais ce n’est que partie remise. Un très bon accueil également salle Jean Macé, sympathique et convivial. Si tous les clubs de N1 pouvaient s’inspirer du cahier des charges du Creusot…Le cocktail de bienvenue « l’amiénois » est d’ailleurs promis à un bel avenir. Une réception déjà notée trois glacières dans le petit guide du routard VOSTES, et trois étoiles dans le ping- advisor OBESLO.

 

Les métallos

Yannick VOSTES n°71 (3 victoires + double) : Certains comparent Yannick VOSTES à Dieu. C’est vrai qu’il est bon. Mais pas autant que Yannick VOSTES ! Aura encore converti trois disciples ce soir, avec trois victoires, 3/1 contre Chen XU et Théophile DHOTEL, et 3/0 contre Florian BOURRASSAUD.

Michal OBESLO n°46 (2 victoires) : Lui aussi aura tenté et réussi le ciseau retourné à 2,30 mètre du sol contre Ioannis VLOTINOS : notre Christiano OBESLO à nous (victoire 3/2, 12/10 à la belle). Puis aura enchaîné avec quelques passements de jambe contre Théophile DHOTEL (victoire 3/0). Avant de se faire découper 3/2 dans la surface par Florian BOURRASSAUD. Le classique pénalty pour Lyon. Enfin plutôt pour le lion BOURRASSAUD.

Julien INDEHERBERG n°122 (0 victoire) : Toujours l’épaule magnétique. Aura essayé d’envoyer de l’électron. Mais court-circuit ! Et les ingénieurs DHOTEL puis VLOTINOS lui auront durement rappelé que ça n’a pas changé : U=RI… Avec deux défaites douloureuses et électriques 3/2 et 3/1.

Clément CHOBEAU n°147 (2 victoires) : Pour célébrer les 50 ans de la disparition de Martin Luther KING, n’aura pas vraiment joué les apôtres de la non violence contre Florian BOURRASSAUD (victoire 3/2). Ni contre Xu CHEN (victoire 3/1). Mais même fin tragique. Et terminera, également meurtri, sous les balles de Ioannis VLOTINOS (défaite 3/0). Mais comme le pasteur noir, Clément aussi aura eu le temps de dire « I have a dream »: celui de jouer les play off 2018!

Denis CHATELAIN

12 24-03-2018 Tours TOURS 4S TT 2 8 - 3

Samedi 24 mars 2018, 5ème journée de la deuxième phase. Et un match à l’extérieur : petit tour à TOURS. Une équipe tourangelle renforcée par Lucas MOLAND de proB : le Tours complet !

Mais les amiénois auront réussi leur 360° : victoire panoramique 8/3.

Avec du fight, une belle intensité, et de très beaux matchs.

Dans 15 jours ce sera donc la finale au Creusot, pour la première place de la poule et l’accession aux play off. Une fois de plus, comme ces deux dernières années, le gros match à l’extérieur.

La routine…Et même si monsieur Proverbe dit toujours « jamais deux sans trois », il a toujours été nul au ping. Espérons donc que cette fois la réussite sera de notre côté.  Oui, creusot les doigts !

Les tourangeaux

Clément DEBRUYERES n°105 (0 victoire + double) : Monté sur ergots, aura gonflé le torse et joué comme un coq DEBRUYERES. Mais d’entrée ce sera fait voler dans les plumes par Clément CHOBEAU 3/0. Puis aura dû s’incliner contre les princes de la basse-cour Yannick VOSTES et Michal OBESLO 3/1.

Lucas MOLAND n°148 (1 victoire + double) : Du sang, de la chique, et du Moland ce soir : bien présent pour plier Julien INDEHEBERG 3/2, puis Clément CHOBEAU 3/1. Mais se sera ensuite soumis à Michal OBESLO 3/1, le roi de la cour de récré.

Matthieu PIGNER n°182 (0 victoire) : Matthieu le dessinateur se sera bien bien agité ce soir, pour envoyer de beaux coups de crayon : le trait PIGNER. Mais aura au final subi la loi des peintres Yannick VOSTES et Clément CHOBEAU 3/1.

Lucas RIGAULT n°328 (1 victoire) : D’emblée aura noyé Julien INDEHERBERG 3/2 après avoir sauvé balle de match : le RIGAULT l’eau. Puis aura envoyé du gras sur Michal OBESLO, pour ne s’incliner qu’à la belle, après avoir été à deux points du match, et en ayant joué comme un boucher durant 2 sets et 10 points : le RIGAULT lard.

Les amiénois

Yannick VOSTES n°71 (2 victoires + double) : Pour participer au sidaction sa contribution aura été comme tous les ans, un petit don de sang. Mais pas le sien. Comme d’hab celui de ses adversaires. Après une petite prise de tension et une auscultation rapide, deux victoires de l’hématologue VOSTES contre Clément DEBRUYERES 3/1, puis Matthieu PIGNER 3/1.

Michal OBESLO n°46 (3 victoires) : « Ma pauvre Cécile, j’ai 73 ans », contre Lucas RIGAULT. Avec une victoire 3/2. Non sans avoir regardé la mort en face mené 2 sets à 0, et 10/10 dans le troisième. Puis « Par dessus l’étang soudain, j’ai vu passer les oies sauvages », avec deux victoires du chasseur, 3/1 contre Lucas MOLAND et Clément DEBRUYERES. Ce soir, une fois de plus le roi du 45 TOURS : Michal DELPECH.

Clément CHOBEAU n°147 (2 victoires) : Du fipronil dans les œufs, des salmonelles dans le lait maternisé, du cheval dans les lasagnes...Plutôt que de tourner vegan, a donc décidé de ne plus se nourrir que de chair fraîche. A donc dévoré et bouffé Clément DEBRUYERES 3/0, puis Matthieu PIGNER 3/1, avant de faire une indigestion de haricots verts et de brocolis contre Lucas MOLAND (défaite 3/1)

Julien INDEHERBERG n°122 (0 victoire + double) : Toujours l’articulation acromio-humérale en rideau, a hésité ce soir, après deux défaites à la belle contre Lucas RIGAULT (avec balle de match), puis contre Matthieu PIGNER 3/2, à échanger son anti-inflammatoire contre une anti-top. Ou alors à se mettre en défense. Comme Nicolas SARKOZY au 20 heures de TF1 : l’épaule Bismuth.

Et un très grand merci à nos supporters, David ROBBE et son épouse Valérie, ainsi qu’à Stéphane LADENT pour avoir fait la route et le soutien !

Et toutes nos amitiés à "Leurasien", le roi du forum en chair, en os et en arbitre, ce soir !

Denis CHATELAIN

11 10-03-2018 Amiens Sport TT BOULOGNE BILLANCOURT AC 2 8 - 4

Samedi 10 mars, 4ème journée de la seconde phase 2017/2018. Et réception de l’équipe de Boulogne. Mais à peine sortis de leur bois, les joueurs de Paname se seront fait tronçonner par les bûcherons de la salle Labaume : victoire amiénoise 8/4 !

Mais très bon, très beau, et très gros niveau cet après-midi. Du fight et du bel échange à foison.

C’est ça qu’on aime !

Dans 15 jours, enchaînement avec un déplacement périlleux à Tours.

Surtout prendre soin de ne pas se faire déchiqueter en Indre et Loir. Car les joueurs tourangeaux commencent déjà à faire des ronds, hauts dans le ciel. Prudence… Ne devenons pas leurs proies.

Car on sait ce que vaut Tours.

Les parisiens

WANG Chen n°127 (1 victoire): Du gros combat, en dolby stéréo sur Julien INDEHERBERG : du bon Chen Hifi, et victoire 3/1. Puis coup de pompe et sortie de route sur Michal OBESLO. Finira crevé 3/1 : chen de vélo.

Hugo BATOCHI n°149 (1 victoire, + double) : Toutes voiles dehors contre Julien INDEHERBERG, et victoire 3/1. Mais percussion de l’iceberg OBESLO ensuite (défaite 3/1). Puis le destin du Titanic sur Clément CHOBEAU, avec une défaite 3/1. Et le BATOCCHI coule...

Alexis MOMMESSIN n°172 (1 victoire, + double) : Le parichien contre Clément CHOBEAU. N’aura rien lâché, avec à la clé une belle victoire 3/1. Mais Yannick VOSTES puis Michal OBESLO finiront par lui limer les dents, et dompter le pitbull boulonnais. Pour le renvoyer à sa niche, avec deux défaites 3/1. Mais gros niveau tout l’après -midi.

Louis REUSEAU n°464 (0 victoire) : Contre le chêne VOSTES, le Reuseau Louis aura commencé par plier. Avec une défaite 3/1. Avant de se faire arracher par l’amateur de fables, Clément DELAFONTAINE-CHOBEAU (nouvelle défaite 3/1).

Les amiénois

Michal OBESLO n°46 (3 victoires + double) : Encore un match parfait pour Michal avec 3 victoires + double : 3/0 contre Hugo BATOCCHI, puis 3/1 contre Chen WANG et Alexis MOMMESSIN. En mode Champs Elysées et les rendez-vous du dimanche. Le gendre idéal : le Michal DRUCKER de la salle Labaume

Yannick VOSTES n°71 (2 victoires) : Le VOSTES d’argent depuis son titre le week-end dernier de Vice Champion de Belgique 2018. Aura pourtant aujourd’hui brillé comme l’or contre Louis REUSEAU (victoire 3/1), puis Alexis MOMMESSIN (victoire 3/1). Yannick, le nouvel orfèvre de la salle Labaume

Clément CHOBEAU n°147 (2 victoires + double) : En mode PSG sur son premier match contre Alexis MOMMESSIN (défaite 3/1). Avant de replacer MODRIK au milieu de terrain pour Réaldemadrider Louis REUSEAU (victoire 3/1), puis Hugo BATOCCHI (victoire 3/0).

Julien INDEHERBERG n°122 (0 victoire) : Le Neymar de l’épaule gauche ce samedi après-midi. Mais, malgré la douleur, de bons matchs contre Wang CHEN et Hugo BATOCCHI (défaites 3/1 et 3/2). Aimerait bien lui aussi se faire rapatrier au Brésil dans la semaine, pour se faire masser sur les plages de Copacabana.

Denis CHATELAIN

10 17-02-2018 Saint-Quentin SAINT QUENTIN TT 1 8 - 3

Samedi 17 février : troisième journée de la seconde phase du championnat de nationale 1. Et déplacement à Saint Quentin.  Pour rencontrer une équipe picarde, distante de moins de 100 kilomètres : la définition même du derby, enfin, d’après whiskypédia .

« Et ouais, Euch derby, min tchiot fiu !!! »

Mais lors de ce match fratricide, ça parlait tchèque, anglais, russe, portugais, wallon. Et picard quand même.  Réconfortant quand même de voir que, bien qu’engloutie, phagocytée, en cours de digestion et d’effacement suite à la fusion dans les Hauts de France, la Picardie s’est ouverte sur le monde.

Oui Charles 2 Goals : « La Picardie outragée, la Picardie brisée, la Picardie martyrisée…Oui mais la Picardie libérée !!! ». Pour construire l’Europe, et l’avenir, il suffit juste, en fait de s’inspirer des clubs de ping-pong comme modèle.

Et donc, dans ce match polyglotte, Amiens s’impose finalement 8/3.

 Contre une bonne équipe saint-quentinoise, très homogène. Un match plus serré et plus âpre que le score ne le laisse supposer. Avec quatre matchs gagnés à la belle pour un seul perdu en 5 sets côté amiénois.

Rendez-vous dans 15 jours à la maison, le 10 mars, contre Boulogne Billancourt.

En espérant rester sur la même lancée.

Les saint-quentinois

Clément DROP n°135 (0 victoire) : Attire le beau jeu comme Lemmy KILMISTER le métal : le clément magnétique. Mais panne d’électrons aujourd’hui. Et déboussolé par Michal OBESLO (3/0), Yannick VOSTES (3/1) et Clément CHOBEAU (3/1).

Gaëtan SWARTENBROUCKX n°158 (1 victoire + double): Le wallon de rugby contre Julien INDEHERBERG. Avec un beau cadrage débordement pour effacer 3 balles de match. Et l’emporter sur la ligne 3/2. Puis gonflé à bloc contre Clément CHOBEAU. Avant d’éclater 3/2 : le wallon de baudruche.

Emilien BOURDON n°165 (1 victoire) : Plus frelon que bourdon cet après-midi. Aura d’entrée piqué  Clément CHOBEAU, victime d’un gros choc anaphylactique, 3/1. Avant de se prendre un coup de bombe insecticide par Julien INDEHERBERG (défaite 3/2). Puis de finir écraser par les coups de torchon de Michal OBESLO (défaite 3/2).

Vitaly EFIMOV n°257 (0 victoire + double): La même réussite qu’un descendeur français aux JO d’hiver ce jour : aura raté une porte sur Yannick VOSTES (défaite 3/0). Avant de déchausser 3/0 sur Michal OBESLO.

Les amiénois

Michal OBESLO (n°46) (2 victoires + 1 victoire après délai) : Aura passé l’après midi à repeindre le plafond de la chapelle sixtine saint-quentinoise aux couleurs du sol. Mais avec le sang et les viscères de Clément DROP (3/0), Vitaly EFIMOV (3/0) puis Emilien BOURDON (3/2). Le Michal ANGE amiénois.

Yannick VOSTES (n°71) (2 victoires + double): Après sa victoire, et son déchiquetage, 3/0 contre Vitaly EFIMOV, Yannick a quitté la peau du lion pour enfiler celle du chasseur. Et c’est peut-être lié à son flegme désormais si britannique, mais monsieur VOSTES nous arrache toujours des larmes quand il tire DROP. Avec une victoire 3/1 contre Clément (aussi tirée par les cheveux que ce jeu de mots so british).

Clément CHOBEAU (n°147) (2 victoires): Un protocole commotion d’entrée sur Emilien BOURDON (défaite 3/1). Puis une fois sorti du coma aura fait la loi en touche, malgré les 2 mètres de Gaëtan SWARTENBROUCKX  (victoire 3/2). Avant de passer un DROP à l’ultime seconde, dans le match des Cléments (victoire 3/1).

Julien INDEHERBERG (n°122) (1 victoire + double) : Après avoir bien fait mijoter Gaëtan SWARTENBROUCKX, petite désillusion après avoir mené 10/8 puis 11/10 à la belle. Le soufflé qui s’effondre. Et cruelle défaite 3/2. Mais le mitron Julien s’est ensuite formidablement ressaisi. Et est retourné aux fourneaux, en s’arrachant de nouveau l’articulation acromio-claviculaire, et le reste aussi. Pour s’imposer au courage et à l’énergie contre Emilien BOURDON (victoire 3/2). Très bel hommage à l’épaule BOCUSE.

Lionel LARUELLE (supporter-photographe) : Aura renoncé à un 0/0 au stade de la Licorne entre Amiens et Toulouse, pour un 8/3 à Saint-Quentin pour l’ASTT. Bon choix ! Et encore merci pour le soutien !

Denis CHATELAIN

9 03-02-2018 Amiens Sport TT LA TRONCHE MEYLAN GRENOBLE 1 8 - 0

Samedi 3 février 2018. Seconde journée de la deuxième phase du championnat de Nationale 1.

Et réception de LA TRONCHE-MEYLAN-GRENOBLE.

Avec des isérois descendus en rappel des Alpes, jusque dans la vallée samarienne. Et arrivés à Amiens après 700 km en traineau. Mais petite erreur d’aiguillage et drame de la montagne: c’est en fait l’équipe de N3 grenobloise qui se sera présentée salle Labaume.  Et pas l’équipe de N1, avec la disparition des trois leaders de la Tronche : KHEROUF, BEN YAHIA et PERAL PARENT, probablement dans une crevasse.

Cueillis à froid, mais tout de même renforcés par leur capitaine Valentin FLORE, les grenoblois n’auront donc guère eu le temps de se réchauffer : Verglacés direct par les amiénois, 8/0.

Fin du match à 18h26. Tout le monde aura donc bien profité de l’apéro et des radiateurs du club-house. Heureusement, il reste deux semaines pour éliminer.

Avec un retour sur les pistes dans 15 jours contre les saint-quentinois.

Les grenoblois

Valentin FLORE n°369 (0 victoire) : Se sera bien battu, avec un joli tour de table contre Michal sur la balle de match.  Mais avec au final deux défaites contre Michal OBESLO et Julien INDEHERBERG (3/0). Mais quand Valentin met ses tripes sur la table, c'est vraiment le FLORE intestinal.

Gabriel GENESTOUT n°947 (0 victoire) : Plus une soirée GENESRIEN que GENESTOUT aujourd’hui. Avec deux défaites 3/0 contre Clément CHOBEAU et Yannick VOSTES.

Romain BLANCHET 1947 points (0 victoire) : Le héros du jour avec ses deux sets arrachés contre Julien INDEHERBERG et Michal OBESLO. Mais finira comme tous les isérois en mode Himalaya : les pieds et les mains gelés, réfrigéré par Michal et Julien (3/1 à deux reprises).

Adel DO NASCIMENTO SOBRAL 1804 point (0 victoire) : Un patronyme qui fleure bon le cigarillo cubain et la révolution. Clément CHOBEAU El Commandante et Yannick VOSTES Soy Capitan, lui auront donc fait danser deux fois la salsa devant la table (deux défaites 3/0).

Les amiénois

Michal OBESLO n°46 (2 victoires) : Le jour où l’ASC foot recevait Saint Etienne, aura rentré quelques coups francs directs contre Valentin FLORE (victoire 3/0), puis quelques passements de jambes contre Romain BLANCHET (victoire 3/0) : un grand Michal PLATINI.

Yannick VOSTES n°71 (2 victoires) : Du gâteau pour notre capitaine-pâtissier. Sur sa feuille de match aurait souhaité aligner contre la Tronche, deux cakes. Mais Benoît VAQUIER et Louis VANDEWOESTYNE n’étaient pas disponibles. A donc dû faire le boulot lui-même : en envoyant de l’éclair contre Adel DO NASCIMENTO SOBRAL (victoire 3/0). Puis de la tarte tatin contre Gabriel GENESTOUT (victoire 3/0).

Julien INDEHERBERG n°122 (2 victoires) : Une reprise en douleur contre Romain BLANCHET avec l’épaule toujours en vrac (victoire 3/1). Puis tout de même  l’épaule position contre Valentin FLORE, avec une belle victoire 3/0. Mais parfumée au camphre.

Clément CHOBEAU n°147 (2 victoires) : S’était déjà bien chauffé la semaine dernière avec quelques bastons dans les supermarchés pour se choper ses deux pots de Nutella journaliers. Est donc arrivé incandescent devant la table, avec une glycémie à 4 grammes .Et aura envoyé de l’huile de palme tout l’après-midi, avec deux victoires 3/0 contre Gabriel GENESTOUT et Adel DO NASCIMENTO SOBRAL.

Denis CHATELAIN

8 20-01-2018 Niort NIORT TT 1 8 - 2

NIORT, ni argent, ni Dieu, ni maître

Samedi 20 janvier. Premier match de la seconde phase 2017/2018. Et premier jour du reste de notre vie. Pour l’espoir de qualif aux play-offs.

Et joie !, déplacement à Niort, département des Deux-Sèvres : 1100 kilomètres aller et retour…

Mais à l’issue de la transhumance, les amiénois, bien arrimés sur leur barque, ne se seront pas embourbés dans le marais poidevin : belle victoire 8/2, solides sur les appuis.

Un grand merci à David et son ami, nos supporters, pour les encouragements et le soutien!

Dans 15 jours, dans ce schuss de la N1, ça enchaîne avec la réception de Grenoble.

En espérant toujours rester en mode « Jean-Claude KILLY ».

Les niortais

Simon SOULARD N°140 (1 victoire) : Entre deux averses, sera d’entrée passé SOULARD qu’en ciel. Mais pour au final une défaite 3/0 contre Michal OBESLO. Pour son second match, aura par contre patiemment tissé son piège. Et au milieu de sa toile, SOULARD régnait. Pour une belle victoire 3/1 contre Julien INDEHERBERG.

Guillermo MARTINEZ N°155 (1 victoire) : Aura commencé par fouetter Clément CHOBEAU, avec quelques tops frappés fracassants, les meilleurs coups de MARTINEZ  (victoire 3/0). Mais aura ensuite rencontré son maître, Yannick VOSTES. Tout en chaînes et en cuir noir, pour se soumettre 3/0. Le charme du tennis de table français et de ses pratiques SM du samedi soir.

Gaetan RENAUDON n°264 (0 victoire): Line RENAUDON sur son premier match. Mais pas trop casino de Paris, avec une défaite 3/0 contre Julien INDEHERBERG, notre meneur de revue. Puis Lime RENAUDON sur son second, abrasé et découpé 3/0 par Michal OBESLO.

Clément GIRET n°265 (0 victoire): Pris en pleine tempête contre Yannick VOSTES et Clément CHOBEAU, et pas de GIRET de sauvetage : aura coulé à pic, avec deux défaites 3/1, malgré son superbe toucher de balle.

Les amiénois

Michal OBESLO (n°46) (2 victoires + double): Deux victoires 3/0 contre Simon SOULARD et Gaëtan RENAUDON. Aura donc rapidement conclu en ce samedi soir: le Michal BLANC de la soirée.

Yannick VOSTES (n°71) (2 victoires + double): Le gouvernement Suisse, outré, a récemment interdit qu’on puisse plonger les homards vivants dans l’eau bouillante. Yannick VOSTES, serial Killer et chauffeur de salle, lui, continue, tranquille, avec ses adversaires. Avec deux nouvelles victimes passées à la casserole ce samedi : victoires 3/1 contre Clément GIRET, et 3/0 contre Guillermo MARTINEZ.

Julien INDEHERBERG (n°122) (1 victoire + double) :  Aura profité d’être au pays des mutuelles pour souscrire une assurance pour son épaule toujours endolorie. Et aura négocié une très bonne police contre Gaëtan RENAUDON (victoire 3/0). Mais suivi d’un petit sinistre contre Simon SOULARD (défaite 3/1).

Clément CHOBEAU (n°147)  (1 victoire + double) : CHOBEAU comme un camion aujourd’hui. Aura roulé sur Clément GIRET 3/1. Mais, comme la voiture de Julien, n’aura malheureusement pas passé le contrôle technique contre Guillermo MARTINEZ (défaite 3/0).

Denis CHATELAIN

7 09-12-2017 Issy les Moulineaux ISSY LES MOULINEAUX EP 2 8 - 4

Par Issy la bonne soupe

Samedi 9 décembre,  finale du groupe D de Hénain.

Entre le numéro un, Amiens, invaincu.  Et le numéro deux, Issy Les Moulineaux, une seule défaite. Petite finale. Pour le prestige. Et pour mieux se placer en vue de la seconde phase.

Et belle victoire amiénoise 8/4 !

Mais bon, on le sait, comme tous les ans dans ce championnat bancal de Hénain, la vraie compèt ne commencera que mi-janvier 2018.  Dans une nouvelle poule, tirée au sort fin décembre.

En finissant en tête de ce groupe de première phase qui ne sert en gros qu’à éviter la descente (beau projet de vie), l’objectif était d’éviter de se retrouver en slip sur la route des poids lourds venant de Thorigné Fouillard, Nice et Saint Louis.

Mais bon, finalement toujours pas à l’abri dans ce futur nouveau groupe cuvée 2018 de se prendre un autre autobus dans la face. Notre spécialité de ces deux dernières années.

Car de grosses équipes, pour des raisons diverses, ont fini entre la 2ème et la 4ème place.

On verra bien...

Un grand merci en tout cas aux familles SELLIER et HUON, notre kop venu d'Amiens pour soutenir l'équipe, venu de là-bas, jusqu'ISSY, malgré les conditions climatiques: MAGNIFIQUE!

D’ici janvier passons donc, et passez tous de bonnes fêtes.

Gavez-vous à Noël, faites vous péter le bide. Et déchirez-vous comme il faut au jour de l’an.

Car la vie est trop courte. Quand elle ne se joue que sur une seule phase.

Les isséens

Michael SAMOUILLAN (n°135) (1 victoire + double) : Du top spin au rebond humide et dégoulinant de talent sur Yannick VOSTES : le samouillant (victoire 3/2). Puis un peu grippé dans ses déplacements sur Michal OBESLO (défaite 3/1), et finira même  couvert d’hydroyxde de fer sur Julien INDEHERBERG (défaite 3/2) : le sarouillant.

Nicolas BASTIAO (n°219) (0 victoire) : La saint Nicolas le 6 décembre ; la saint Bastiao le 9. Vraiment sa fête ce jour avec deux défaites, mais pleines de très belles promesses, contre Michal OBESLO (3/1) et Yannick VOSTES (3/1).

Kevin RIVOAL (n°105) (1 victoire) : Rivoal CAPONE contre Julien INDEHERBERG, exécuté 3/1. Puis Rivoal BUNDY contre Clément CHOBEAU, qui lui aura rediffusé quelques épisodes de « marié deux enfants » (défaite 3/1).

Thomas LE BRETON (n°54) (1 victoire + double) : Fidèle à son terroir, aura commencé par envoyer de la galette-saucicsse sur Julien INDEHERBERG (victoire 3/2). Avant de se faire beurrer et de prendre l’indigestion de kouign aman sur Clément CHOBEAU et Michal OBESLO (défaites 3/1).

Les amiénois

Clément CHOBEAU (n°158) (2 victoires): Bien plus redoutable que le glyphosate en cette fin d’année. Aura donc roundupisé Kevin RIVOAL et Thomas LEBRETON 3/1. Désormais, là où il contre-tope, l’herbe ne repousse plus.

Michal OBESLO (n°51) (3 victoires) : Quand il se rendra à Los Angeles et qu’il ira sur Hollywood boulevard, ce n’est pas l’empreinte de ses mains ou de ses pieds qu’il laissera sur le macadam. Mais bien celle de ses testicules. Le daron aujourd’hui. Du very big Michal avec 3 victoires impériales, tout en contrôle et en maîtrise, contre Michael SAMOUILLAN, Nicolas BASTIAO et Thomas LEBRETON 3/1.

Yannick VOSTES (n°74) (1 victoire + double) : En hommage à son compatriote Jean Philippe SMET qu’on mettait dans la bière aujourd’hui (quand même la plus belle fin pour un wallon), il aura d’entrée envoyé du houblon contre Nicolas BASTIAO (victoire 3/1). Avant malheureusement d’avaler de travers sa Jupiler de Noël contre Michael SAMOUILLAN (défaite 3/2).

Julien INDEHERBERG (n°111) (1 victoire + double) : Après avoir suivi le cortège de monsieur Hallyday place de la Madeleine, aura débuté par un Noir c’est noir (contre Thomas LEBRETON (avec une défaite 3/2). Il n’y pas plus d’espoir (enchaînement par une défaite 3/1 contre Kevin RIVOAL). Mais noir c’est noir, il n’est jamais trop tard !: avec une belle victoire à l’énergie 3/2 contre Mickael SAMOUILLAN, pour nous donner la victoire d’équipe.  Merci Julien !

Merci de nous avoir rappelé, avec cette épaule endolorie, que tout le ping qu’on aime, il vient de là, il vient du blues !!!

Denis CHATELAIN

6 25-11-2017 Amiens Sport TT VILLENEUVE PPC 2 8 - 3

Samedi 25 novembre. Sixième journée du championnat de Hénain. Et réception des joueurs de VILLENEUVE : tout droit venus du Lot et Garonne: 800 kilomètres aller, puis, forcément 800 km retour. Tout ça pour taper dans une balle plastique de 2.7 g : Respect.

Bon, on le sait, ce qui compte dans un déplacement de ping ce n’est pas la destination. Mais le voyage lui-même.   Malheureusement, cet après-midi ça se sera un peu fini dans une impasse pour les villeneuvois. Avec une victoire 8/3 des amiénois. Mais après de très bons matchs, bien accrochés.

Dans le même temps l’équipe d’Issy Les Moulineaux, avec les absences de leurs leaders LEBRETON et LEGUEN, s’inclinait contre Argentan.

A une journée de la fin, l’équipe amiénoise demeure donc la seule invaincue du groupe.

Et elle ira défendre cette première place dans deux semaines, lors de la dernière journée, à Issy.  Beau challenge.

A suivre !

Les villeneuvois

Matan SIMON n°368 (1 victoire + 1 victoire après délai) : Aura montré à Julien INDEHERHERG puis Arnaud SELLIER que la valeur matan pas le nombre des années (victoires 3/1 et 3/0). Aura par contre ensuite débuté sa rencontre contre monsieur VOSTES en lui posant la devinette : « Qu’est ce qui est jaune et qui MATAN ? ». Il a de la chance. Yannick adore l’humour. Il lui aura donc laissé dépasser les 5 points sur les trois sets (défaite 3/0).

Bastien DUPONT n°378 (1 victoire) : D’entrée aura commencé par chanter à Arnaud SELLIER, que  « J’ai dupont tabac dans ma tabatière, j’ai dupont tabac tu n’en auras pas ! ». Et victoire 3/0. Mais ensuite Yannick VOSTES et Clément CHOBEAU auront enjambé le parapet, pour passer au dessus DUPONT (défaites 3/0, et 3/2).

Joris BRYAND n°856 (0 victoire) : Promis à un bryand avenir. Mais dommage, pas dans l’avenir immédiat de ce soir, avec deux défaites contre Julien INDEHERBERG et Yannick VOSTES 3/0.

Cédric LEPAGE n°445 (1 victoire) : Pas trop dans son assiette sur son premier match contre Clément CHOBEAU. Très pâle, et à court d'inspiraton, aura rendu une LEPAGE blanche (défaite 3/0). Puis enfin revigoré, aura collé une hépatite fulminante à Arnaud SELLIER. Qui, ictérique, perdu et sans adresse, sera à son tour devenu sur LEPAGE jaune (victoire 3/1).

Rémi BETELU n°313 (progéria): Obligé de déclarer forfait au bout de trois balles à l’échauffement. Et de céder sa place au remplaçant/chauffeur/entraîneur Cédric LEPAGE en raison de gonalgies-scapulalgies-dorsalgies. En tout cas, quand il est entré dans la salle Labaume il avait 19 ans. Quand il en est sorti, 89. Un cas très intéressant de vieillissement accéléré, et les spécialistes américains de l’apoptose se penchent avec envie sur son cas. Et ont déjà hâte de le disséquer.

Les amiénois

Yannick VOSTES n°74 (3 victoires + double) :  Black Friday oblige, aura soldé de la tatane tout l’après-midi. Avec 3 victoires 3/0 contre Matan SIMON, Joris BRYAND et Bastien DUPONT. Novembre : le mois  de la démarque VOSTES.

Julien INDEHERBERG n°111 (1 victoire + double) : Gros match des ses compatriotes belges à Lille ce week-end. Et donc pour rester raccord avec la coupe des vis aura resserré les boulons contre Joris BRYAND (victoire 3/0). Et pour enchaîner par une dédicace, cette fois, à la coupe dévisse, aura lâché prise contre la montagne Matan SIMON (défaite 3/1).

Clément CHOBEAU n°158 (2 victoires + double) : En hommage aux Paradise papers, aura envoyé de l’optimisation fiscale sur Cédric LEPAGE (victoire 3/0). Pour finir par du stock-option sur Bastien DUPONT (victoire 3/2, 12/10 à la belle).

Arnaud SELLIER n°498 (0 victoire + double) : En a un peu assez de ce mois de novembre/movember, mois du dépistage et de la prévention. Car déjà obligé de jeter tous ses paquets de clopes sur Bastien DUPONT (défaite 3/0). Puis forcé de se faire palper les seins par Cédric LEPAGE (défaite 3/1). Avant de devoir subir, pour finir, pour son exploration de prostate, un petit toucher rectal contre Matan SIMON (défaite 3/0). Vivement l’arrivée du mois de décembre !

Denis CHATELAIN
5 18-11-2017 Amiens Sport TT ARGENTAN BAYARD 2 8 - 0

En attendant Popov

 

Samedi 18 novembre. Cinquième journée du championnat de Hénain. Et réception d’ARGENTAN-BAYARD. La rencontre des normands troisième, contre les amiénois, premiers ex aequo. Une rencontre sur le papier, à priori alléchante.

Côté picard, pour enchaîner une 5ème victoire consécutive : le match de la manita.

Côté argentanais, juste pour finir le championnat : le match du nimportequoa.

Misión cumplida.  Oui, mission accomplie: victoire des amiénois 8/0.

Pour l’explication, les argentanais ne sont venus qu’à trois, avec une équipe incomplète, sans leur numéro 1 bulgare. Qu’on aura pourtant attendu jusque 17 heures, après avoir été un petit peu promené.

Avec trois options :

  1. Leur camarade POPOV est un gros poissard : une nouvelle victime des aiguilleurs du ciel capitalistes.
  2. Les normands n’ont pas bien compris le fonctionnement du championnat de Hénain.
  3. Ils ne l’ont que trop bien compris. Car définitivement maintenus depuis la quatrième journée avec trois victoires, un nul, et 12 points dans la musette.

Dans cette première phase qui ne ressemble à rien, et qui n’a aucun intérêt, hormis d’éviter la descente en nationale 2. Avec comme conséquence, le Mincilaratésonvol, une maladie endémique pour ces dernières journées de championnat en N1 pour quelques joueurs de haut niveau dont la présence n'est brutalement plus indispensable. Et difficile donc de choper la correspondance de chez toi, assis dans le canapé.

Triste aussi pour les spectateurs, venus en nombre. Bon, consolation, ils étaient, aussi nombreux, à l’apéro à 18h30.  Un petit pot de l’amitié qu’auront par contre shunté les argentanais. Ce soir c’était on ne reste pas trop à table ; ni de ping, ni du bar. Pressés de rentrer. L’angoisse de rater le début de Danse avec les stars probablement.

Dommage, ce soir c’était soirée raclette avec nos spécialistes de la R². Une nouvelle fois défaits, avec un moral aussi consistant que leur fromage fondu. Mais un grand merci pour l’organisation aux rois de la patate, Laurent CANY et Louis VANDEWOESTYNE !

Pour conclure, après cette victoire plus qu’expéditive, l’équipe amiénoise partage toujours la première du groupe, ex aequo avec Issy Les Moulineaux.

Avant une sixième journée la semaine prochaine à domicile, dans un match qui s’annonce plus que difficile contre les jeunes et talentueux joueurs de Villeneuve sur Lot.

 

Les argentanais

Kiril POPOV (n°75) (absent) : Kiril le clown. Mais pas super drôle ce samedi, le Casper bulgare.

Alexis DOUIN (n°151) (0 victoire): Deux défaites: en babouches, 3/0 contre Yannick VOSTES. Puis à dos de chameau, 3/2 contre Clément CHOBEAU. A l’issue de cette traversée du désert, il sera un peu resté bouche bée DOUIN.

Alberto LUNO (n°314) (0 victoire): Déculotté 3/1 par Michal OBESLO, et fessé 3/0 par Julien INDEHERBERG. Alberto aurait pu montrer sa Luno spectateurs. Mais aura su rester très digne dans la défaite.

Léo LIEVROT (n°696) (0 victoire) : Mi-novembre oblige, Julien INDEHERBERG et Michal OBESLO, fins chasseurs et gros gourmets, auront dégusté ce soir leur civet de Liévrot coin du feu, avec un petit beaujolais : 3/0, secs.

 

Les amiénois

Michal OBESLO (2 victoires) : Pour célébrer le mois sans tabac, aura fumé, mais sans filtre, ses deux adversaires du jour Alberto LUNO 3/1, et Léo LIEVROT 3/0.

Yannick VOSTES (n°74) (1 victoire + 1 victoire sur absence) : Aura bien secoué DOUIN 3/1. A défaut de pouvoir secouer POPOV.

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires) : En hommage à movember, se sera bien frisé les moustaches sur Léo LIEVROT 3/0, et Alberto LUNO, 3/0.

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + 1 victoire sur absence) : Toujours la pénurie de beurre pour Clément. Mais il en aura remis dans ses épinards ce jour, pour une belle victoire sur Alexis DOUIN, 3/2.

 

Denis CHATELAIN

4 04-11-2017 Béthune BETHUNE ASTT 1 8 - 3

 Samedi 4 novembre, 4ème journée du championnat de Hénain. Déplacement à Béthune, Pas-de-Calais, pour la passe de trois plus un : le quatrain.

Michal OBESLO, notre leader tchèque, parti envoyer de la prose à l’Open de Belgique, c’est Arnaud SELLIER notre Joachim du balai amiénois qui se chargeait des tâches ménagères.

Pour au final une belle victoire 8/3.

Un peu dans la douleur, certes. Mais sans souffrance, pas d’énergie créatrice. Et comme « Nul ne se connait tant qu’il n’a pas souffert » (et oui Alfred de MUSSET, qui pourtant n’a jamais su enchaîner deux tops), les têtes et les raquettes amiénoises sont désormais tournées vers le gros match de dans 15 jours. Contre Argentan.  

Pour tenter de rester encore plus premiers que les autres.

 

Les boyaux rouges

Christophe DELORY Christophe n°203 (1 victoire) : De l’eau contre Yannick VOSTES (défaite aquatique 3/2). De l’or contre Julien INDEHEBERG (défaite 3/2, à l’arrache, 9 à la belle). Delory contre Clément CHOBEAU (avec une très belle victoire 3/2, à l’énergie, 9 à la belle).

Jérôme BLANQUART n°217 (1 victoire, + 1 victoire après délai) : Arnaud SELLIER et Clément CHOBEAU ne diront plus qu’ils ont pris de plein fouet le bus immaculé. Mais le blanc car. Avec deux victoires éclatantes de Jérôme 3/0 et 3/1. Yannick VOSTES, contrôleur impitoyable, lui aura par contre composté 3 sets secs (défaite 3/0).

Pierre D’HOUWT n°382 (0 victoire) : D’entrée contre Julien INDEHERBERG une défaite 3/1, sans avoir eu le bénéfice du D’HOUWT, malgré tous les efforts déployés. Puis contre Clément CHOBEAU nouvelle défaite 3/0. Et là re-D’HOUWT, sans même avoir eu le temps de consulter le catalogue, et d’envoyer un peu de vente et de top spin par correspondance.

Kilian JOUAULT-COUTEAU n°530 (1 victoire): Affuté et très tranchant contre Arnaud SELLIER, en mode helvétique, avec un Kilian multi-fonction, réaliste et très pratique : le JOUAULT-COUTEAU suisse (victoire 3/2). Ensuite un peu plus émoussé contre Yannick VOSTES, qui l’aura plié, et rangé dans sa poche (défaite 3/0).

 

Les étripeurs

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires + double) : Les sélections d’A la recherche de la nouvelle star ont à peine commencé sur M6, que déjà Yannick a broyé tout suspens. A la vue de sa prestation du jour Benjamin BIOLAY lui a en effet donné direct son STAR-PASS pour les étoiles : avec trois victoires contre Jérôme BLANQUART (3/0), Kilian JOUAULT COUTEAU (3/0) et Christophe DELORY (3/2).

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires + double) : A touché ce jour son nouvel équipement Cornilleau. Et son nouveau survêtement de couleur noire. Comme tout bon all-black Julien porte donc désormais sur lui le deuil de ses adversaires. Et Toussaint oblige, il aura déposé quelques bouquets de top-spins et de chrysanthèmes sur les tables de Pierre D’HOUWT (victoire 3/1) et de Christophe DELORY (victoire 3/2).

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Malgré la pénurie de beurre a mangé bien gras contre Christophe DELORY (défaite 3/2), puis contre Jérôme BLANQUART (défaite 3/1). Aura quand même gratté un fond de margarine pour à son tour tartiner Pierre D’HOUWT (victoire 3/0).

 

Arnaud SELLIER (n°498) (0 victoire + double) : Lors de son premier match contre Kilian JOUAULT COUTEAU, à l’image de la Catalogne ces derniers temps, s’est un peu désuni, surtout après avoir mené un set à zéro et 6/2. Pour au final une puta madre de défaite, 3/2. A bien tenté de se rebeller dans sa seconde rencontre, mais Caramba ! vite maté par l’officier de la guardia civil Jérôme BLANQUART (défaite 3/0).

 

Nathan SELLIER (supporter n°1) (Paris est magique) : Plus Kilian MBAPPE que JOUAULT-COUTEAU ce jour. Notre plus grand fan, à partir de 19h. Quand le PSG a eu fini d’étriller Angers sur son portable. Une belle fin d’après-midi.

 

Et un grand merci pour le bel accueil, chaleureux et sympathique, de nos hôtes béthunois, niveau super-Ligue des champions. Excellent traiteur avec des brochettes de canard et un petit tiramisu maison ayant obtenu la note maximale des 5*, dans le petit guide Vostes, le guide des routards de la N1.

 

Denis CHATELAIN

3 21-10-2017 Amiens Sport TT VERN SUR SEICHE US 1 8 - 1

Samedi 21 octobre 2017. Troisième journée du championnat de Hénain. Et réception de l’équipe de Vern-sur-Seiche, banlieue de Rennes.

La réception de bretons. Avec des chapeaux ronds.  Forcément têtus. Et  durs au mal.

Malheureusement, même s’il y avait du chouchen à volonté, pas de petit tour à Lambé.  Mais à Amiens. Pour au final une petite fessée 8/1. 

Le score ne reflète toutefois pas l’âpreté de la rencontre, avec de très beaux matchs, bien accrochés.

Maintien donc assuré pour les amiénois avec désormais 3 victoires.

Dans 15 jours, déplacement à Béthune.  

En espérant ne pas y croiser nos bourreaux.

Les Bretons

LE VEXIER Thibaut n°171 (0 victoire) : Tradition rennaise, aura envoyé des crêpes tout l’après-midi. Mais aura malheureusement fini par boire la bolée de cidre jusqu’à la lie contre Julien INDEHERBERG (défaite 3/1), et Yannick VOSTES (défaite 3/0).

RIGOLE Grégoire n°247 (0 victoire) : Arrivé à la salle de bonne heure, car Rigole est tôt. Aura connu la même fin tragique que dans tous les Opéras de Verdi. Avec deux défaites pianissimo contre Yannick VOSTES (3/0). Puis fortissimo, contre Julien INDEHERBERG (après un bon match 3/2).

PRIME Sébastien n°191 (1 victoire) : Neutralisé d’entrée par Michal OBESLO, notre chasseur de prime (défaite 3/1). Se sera refait les stocks options après une belle rencontre contre notre golden boy Clément CHOBEAU :  le prime d’intéressement (victoire 3/2).

BAILLIET Thibault n°300 (0 victoire): Gros potentiel, mais Clément CHOBEAU et Michal OBESLO lui auront à peine ouvert la porte de la victoire. Juste à peine entre Bailliet. Avec au final deux défaites 3/1.

Les picards

Michal OBESLO (n°51) (2 victoires + double) : Dans sa première rencontre, malin comme un singe, aura mis en échec Sébastien : pour mettre Prime mat (avec une belle victoire 3/1). Aura ensuite renvoyé Bailliet aux corneilles. Mais loin d’être un match de tout repos, car bien malmené toute la partie par Thibault : pour au final une victoire 3/1.

Yannick VOSTES (n°74) (2 victoires + double) : Son anniversaire aujourd’hui. Mais il a décidé de ne plus vieillir. Les diamants sont déjà éternels. Le Vostes aussi désormais. Aura donc soufflé ses bougies contre Grégoire RIGOLE (victoire 3/0). Avant de balancer ses cadeaux contre Thibault LE VEXIER (victoire 3/0).

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires + double) : Une envie pressante sur Thibault, alors que LE VEXIER était pourtant fermé de l’intérieur. Et une belle victoire 3/1. Dans son deuxième match aura gratté quand il le fallait, comme il fallait. Pour s’imposer à l’arrache dans le 5ème set contre Grégoire, le joueur omniprésent, sur les côtés, devant, et derrière : le RIGOLE volant.

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Belle couverture vaccinale contre Thibault BAILLIET, avec la réalisation d’emblée de ses 11 injections. Et une victoire à la seringue 3/1 : Agnès BUZYN, ministre de la Santé, likes this. Aura ensuite malheureusement brisé son aiguille contre Sébastien : le prime à la casse.  Pour venir mourir 11/9 au 5ème set. Sans avoir eu le temps de se faire vacciner contre la rage. L’aura donc eu toute la fin de soirée.

Denis CHATELAIN

2 07-10-2017 Metz METZ TT 2 8 - 6

SHOW CHAUD !

Samedi  7 octobre. Seconde journée du championnat de Hénain.

Et déplacement à Metz. Dans le grand Est, via Reims.

Toujours sympa de passer du pays du champagne à celui de la mirabelle. L’impression de participer à un repas de communion... Et effectivement on aura mangé bien gras cet après-midi !

Notre chef traiteur Michal OBESLO parti passer les plats (brillamment !) à l’Open de Pologne (défaite avec plus que les honneurs 4/2 en 1/32ème de finale contre le nigerian Quadri ARUNA), c’est notre mitron Arnaud SELLIER qui le remplaçait aux fourneaux.

Et au final, contre des messins morts de faim et survoltés, les amiénois Julien INDEHERHERG et Clément CHOBEAU auront eu toutes les peines du monde, dans les deux derniers matchs, à scorer les 7ème et 8ème points de la victoire (menés 0/2, et à proche d’être mené 1/2).

A deux doigts donc de l’indigestion…

Mais pour au final une belle victoire 8/6.

A l’arrache et à l’énergie.

Ouf !!!

Dans 15 jours, l’équipe accueillera avec émotion Vern Sur Seiche.

Avec l’œil forcément encore humide.

Les messins

Alejandro TORANZOS (n°129) (2 victoires): Toranzos samouraï sur Julien INDEHERBERG et Arnaud SELLIER, découpés au katana 3/0. Mais Toranzos tartare contre Yannick VOSTES, avec un Alejandro cette fois mangé tout cru, 3/0.

Esteban DORR (n°180) (2 victoires + double): A 17 heures tapantes, aura accueilli Arnaud SELLIER 3/0, et Clément CHOBEAU 3/2, avec des gâteaux secs, pour le célèbre club Dorr au thé. Mais l’expérimenté Yannick VOSTES lui aura ensuite jeté une poignée de farine dans les yeux, sa fameuse botte secrète : le coup du meunier tue Dorr. Pour l’éliminer avec une défaite sans gluten 3/0.

Victor DEVILLE (n°351) (1 victoire + double): Un beau revers, et un joli coup de pinceau ce Victor, car comme Dominique DEVILLE peint. Aura donc refait le portrait d’Arnaud SELLIER  3/0. Mais les réceptionnistes CHOBEAU et surtout INDEHERBERG, l’auront finalement renvoyé en fin de match dans son hôtel DEVILLE, 3/1 et 3/2, au bout du suspens.

Corentin MAZAUD (n°473) (0 victoire): Aura joué en numéro trois aujourd’hui. Mais toujours la nostalgie de son ancien club, dans la capitale alsacienne. Où il jouait en numéro 6. La grande époque de Mazaud six de Strasbourg. Belle prestation également aujourd’hui, mais aura au final un peu pédalé dans la choucroute : avec trois défaites 3/0 contre Yannick VOSTES et 3/1 contre Julien INDEHERBERG et Clément CHOBEAU, mais après lui avoir causé bien des misères dans l’avant-dernier match.

Les messies

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires + double): Le papa aujourd’hui… Mais non. On rassure les japonais. Ce n’est pas un missile nord-coréen qui est passé au dessus de Tokyo hier. Mais un top frappé de Yannick VOSTES. Les murs messins en tremblent encore... Avec trois victoires thermo-nucléaires 3/0 contre Alejandro TORANZOS, Esteban DORR et Corentin MAZAUD.

Julien INDEHERBERG (n°111) (2 victoires) : Kayser SÖZE boîte de la jambe droite. Lui c’est de l’épaule gauche. Après une victoire timide sur Corentin MAZAUD 3/1, et une défaite pleine de regrets 3/0 sur Alejandro TORANZOS, se sera arraché les fesses et le reste aussi, pour, après avoir été mené deux sets à zéro, coiffer au poteau Victor DEVILLE 3/2, la rage au coeur. Et nous offrir la victoire d’équipe. Confirmant le fait que le plus grand tour que le Diable ait réalisé, c’est bien de faire croire aux messins qu’il n’existait pas.

Clément CHOBEAU (n°158) (2 victoires + double) : Ne manifestera pas contre la loi travail. Car il est le travail. Aura donc passé son après-midi messine à la mine : au charbon sur Victor DEVILLE (victoire 3/1, les mains dans la suie). Au four contre Esteban DORR (défaite 3/2, après un très bon match, mais pour finir rôti). Et au moulin contre Corentin MAZAUD, (victoire 3/1, après avoir brassé un peu d’air au début, mais en ayant sur la fin mouliné à fond, les ailes plein vent).

Arnaud SELLIER (n°498) (0 victoire) : Tout craque à Amiens : les barrières du stade de la Licrone, les nerfs de MACRON... Mais pas le slip d’Arnaud SELLIER. Même s’il n’est pas parvenu à remporter un set aujourd’hui, aura tenu la dragée haute à ses adversaires du jour, et aura brillamment combattu (avec deux défaites honorables contre Esteban DORR et Victor DEVILLE). Bon, ok, c’est vrai, sa soirée s’est finie à l’abattoir contre l’étripeur Alejandro TORANZOS. En mode VAQUIER, avec une boucherie 11/2 et 11/1 dans les deux derniers sets.

Nathan SELLIER (PSG passé une bonne journée!) : Le maillot du parisien NEYMAR sur le dos, aura amené le supplément d’âme, de samba et de grinta à l’équipe pour faire la différence. Veut désormais nous emmener aussi en Ligue des Champions.

Denis CHATELAIN

1 30-09-2017 Amiens Sport TT CUGNAUX VILLENEUVE TT 1 8 - 3

Samedi 30 septembre, premier chapitre de la saison 2017/2018 en Hénain.

Avec la réception de l’équipe de Cugnaux-Villeneuve, Haute-Garonne, banlieue de Toulouse.

Et le triathlon des occitans : après être allés de Toulouse à Paris en avion, les Cugnalais ensuite de Paris à Amiens, en voiture de location. Pour finir sur un petit vélo salle Labaume.

Avec quelques postérieurs rougis, après la terrible fessée infligée par les professeurs VOSTES et OBESLO.   Oui, victoire 8/3 des amiénois !

Les étudiants occitans Mickaël TAUBER et Rémi BLANCHON auront cependant été en verve (avec une victoire de Michaël contre Clément CHOBEAU, de Rémi contre Julien INDEHERBERG, et du binôme en double contre Yannick VOSTES & Julien INDEHERBERG).

La saison amiénoise est donc lancée, et bien lancée, par cette première victoire.

Et pas de débordement de nos supporters: aucune barrière brisée salle Labaume.

Reste à enchaîner la semaine prochaine à Metz !

Tribune sud

Michael TAUBER n°115 (1 victoire + double): Un match en or de Michaël sur Julien INDEHERBERG, avec une victoire 3/2 : lourd, très lourd le Tauber lingot. Mais Yannick VOSTES et Michal OBESLO auront ensuite consciencieusement limé les dents du loup Michaël, pour le transformer en agneau. Et lui dire qu’à la fin, avec Tauber je ris (deux défaites 3/1 et 3/0).

Rémi BLANCHON Rémi n°120 (1 victoire) : Pour épauler le leader TAUBER, en numéro deux, le capitaine de Cugnaux, l’insoumis Jean-Luc, met Blanchon. Mais même pas le temps de relire le Capital de Karl MARX sur Yannick VOSTES et Michal OBESLO (deux défaites 3/0). Aura par contre bien refroidi Julien INDEHERBERG avec une victoire 3/1. Et on ne pourra plus dire que Rémi top-spine du flocon. Mais Blanchon neige.

Maxime MYKOLOW n°418 (0 victoire): Le cocktail Mykolow cet après-midi. Se sera embrasé sur quelques points. Mais pour finir par exploser 3/2 contre Julien INDEHERBERG, et 3/0 contre Michal OBESLO.

Gilles LAMBERT (1885 points) : La coolitude pongiste. Aura toujours gardé le sourire, avant, pendant, et surtout après, ses deux défaites contre Clément CHOBEAU (3/1) et Yannick VOSTES (3/0).

Tribune nord

Michal OBESLO (n°51) (3 victoires + double) : Arrivé vendredi de Copenhague, repartait dimanche pour Prague, en attendant mardi pour Varsovie. Il n’est pas européen, il est l’Europe… Aura donc appliqué les mêmes quotas à tous ses adversaires : victoires 3/0 contre Michael TAUBER, Rémi BLANCHON, Maxime MYKOLOW et dans le double. Finira donc forcément sa carrière au parlement, à Bruxelles.

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires) : Notre nouveau capitaine. Ô capitaine, mon capitaine... Aura donc enterré dans son cercle des poètes et pongistes disparus, ses adversaires du jour : Michaël TAUBER 3/2, Gilles LAMBERT 3/0 et Rémi BLANCHON 3/0. Le John KITTING de la salle Labaume, le Robin WILLIAMS du top frappé.

Julien INDEHERGERG (n°111) (1 victoire) : Une épaule en verre mais un moral en pyrex sur son premier match, pour s’imposer 3/2, en serrant les dents, contre Maxime MYKOLOW. Malheureusement dans son second match, le cristal aura volé en éclat contre Rémi BLANCHON (défaite 3/1). Un appel à Carreglass, répare, Careglass remplace. Une injection de résine plus tard, et c’est reparti pour la semaine prochaine !

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Un bon week-end d’intégration pour notre nouvel étudiant. Aura déjà validé sa licence de fight contre Gilles LAMBERT (victoire 3/1). Avant de rater d’un cheveu son doctorat, dans son dernier module, à la belle, contre Michaël TAUBER (défaite 3/2).

Denis CHATELAIN

Composition de l'équipe Revenir à la liste des équipes