Résumés

Résultats de l'équipe : ASTT 1 - N1H

Sommaire

4 3 2 1

Journée Date Lieu Adversaire Score Résumé
4 04-11-2017 Béthune BETHUNE ASTT 1 8 - 3

 Samedi 4 novembre, 4ème journée du championnat de Hénain. Déplacement à Béthune, Pas-de-Calais, pour la passe de trois plus un : le quatrain.

Michal OBESLO, notre leader tchèque, parti envoyer de la prose à l’Open de Belgique, c’est Arnaud SELLIER notre Joachim du balai amiénois qui se chargeait des tâches ménagères.

Pour au final une belle victoire 8/3.

Un peu dans la douleur, certes. Mais sans souffrance, pas d’énergie créatrice. Et comme « Nul ne se connait tant qu’il n’a pas souffert » (et oui Alfred de MUSSET, qui pourtant n’a jamais su enchaîner deux tops), les têtes et les raquettes amiénoises sont désormais tournées vers le gros match de dans 15 jours. Contre Argentan.  

Pour tenter de rester encore plus premiers que les autres.

 

Les boyaux rouges

Christophe DELORY Christophe n°203 (1 victoire) : De l’eau contre Yannick VOSTES (défaite aquatique 3/2). De l’or contre Julien INDEHEBERG (défaite 3/2, à l’arrache, 9 à la belle). Delory contre Clément CHOBEAU (avec une très belle victoire 3/2, à l’énergie, 9 à la belle).

Jérôme BLANQUART n°217 (1 victoire, + 1 victoire après délai) : Arnaud SELLIER et Clément CHOBEAU ne diront plus qu’ils ont pris de plein fouet le bus immaculé. Mais le blanc car. Avec deux victoires éclatantes de Jérôme 3/0 et 3/1. Yannick VOSTES, contrôleur impitoyable, lui aura par contre composté 3 sets secs (défaite 3/0).

Pierre D’HOUWT n°382 (0 victoire) : D’entrée contre Julien INDEHERBERG une défaite 3/1, sans avoir eu le bénéfice du D’HOUWT, malgré tous les efforts déployés. Puis contre Clément CHOBEAU nouvelle défaite 3/0. Et là re-D’HOUWT, sans même avoir eu le temps de consulter le catalogue, et d’envoyer un peu de vente et de top spin par correspondance.

Kilian JOUAULT-COUTEAU n°530 (1 victoire): Affuté et très tranchant contre Arnaud SELLIER, en mode helvétique, avec un Kilian multi-fonction, réaliste et très pratique : le JOUAULT-COUTEAU suisse (victoire 3/2). Ensuite un peu plus émoussé contre Yannick VOSTES, qui l’aura plié, et rangé dans sa poche (défaite 3/0).

 

Les étripeurs

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires + double) : Les sélections d’A la recherche de la nouvelle star ont à peine commencé sur M6, que déjà Yannick a broyé tout suspens. A la vue de sa prestation du jour Benjamin BIOLAY lui a en effet donné direct son STAR-PASS pour les étoiles : avec trois victoires contre Jérôme BLANQUART (3/0), Kilian JOUAULT COUTEAU (3/0) et Christophe DELORY (3/2).

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires + double) : A touché ce jour son nouvel équipement Cornilleau. Et son nouveau survêtement de couleur noire. Comme tout bon all-black Julien porte donc désormais sur lui le deuil de ses adversaires. Et Toussaint oblige, il aura déposé quelques bouquets de top-spins et de chrysanthèmes sur les tables de Pierre D’HOUWT (victoire 3/1) et de Christophe DELORY (victoire 3/2).

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Malgré la pénurie de beurre a mangé bien gras contre Christophe DELORY (défaite 3/2), puis contre Jérôme BLANQUART (défaite 3/1). Aura quand même gratté un fond de margarine pour à son tour tartiner Pierre D’HOUWT (victoire 3/0).

 

Arnaud SELLIER (n°498) (0 victoire + double) : Lors de son premier match contre Kilian JOUAULT COUTEAU, à l’image de la Catalogne ces derniers temps, s’est un peu désuni, surtout après avoir mené un set à zéro et 6/2. Pour au final une puta madre de défaite, 3/2. A bien tenté de se rebeller dans sa seconde rencontre, mais Caramba ! vite maté par l’officier de la guardia civil Jérôme BLANQUART (défaite 3/0).

 

Nathan SELLIER (supporter n°1) (Paris est magique) : Plus Kilian MBAPPE que JOUAULT-COUTEAU ce jour. Notre plus grand fan, à partir de 19h. Quand le PSG a eu fini d’étriller Angers sur son portable. Une belle fin d’après-midi.

 

Et un grand merci pour le bel accueil, chaleureux et sympathique, de nos hôtes béthunois, niveau super-Ligue des champions. Excellent traiteur avec des brochettes de canard et un petit tiramisu maison ayant obtenu la note maximale des 5*, dans le petit guide Vostes, le guide des routards de la N1.

 

Denis CHATELAIN

3 21-10-2017 Amiens Sport TT VERN SUR SEICHE US 1 8 - 1

Samedi 21 octobre 2017. Troisième journée du championnat de Hénain. Et réception de l’équipe de Vern-sur-Seiche, banlieue de Rennes.

La réception de bretons. Avec des chapeaux ronds.  Forcément têtus. Et  durs au mal.

Malheureusement, même s’il y avait du chouchen à volonté, pas de petit tour à Lambé.  Mais à Amiens. Pour au final une petite fessée 8/1. 

Le score ne reflète toutefois pas l’âpreté de la rencontre, avec de très beaux matchs, bien accrochés.

Maintien donc assuré pour les amiénois avec désormais 3 victoires.

Dans 15 jours, déplacement à Béthune.  

En espérant ne pas y croiser nos bourreaux.

Les Bretons

LE VEXIER Thibaut n°171 (0 victoire) : Tradition rennaise, aura envoyé des crêpes tout l’après-midi. Mais aura malheureusement fini par boire la bolée de cidre jusqu’à la lie contre Julien INDEHERBERG (défaite 3/1), et Yannick VOSTES (défaite 3/0).

RIGOLE Grégoire n°247 (0 victoire) : Arrivé à la salle de bonne heure, car Rigole est tôt. Aura connu la même fin tragique que dans tous les Opéras de Verdi. Avec deux défaites pianissimo contre Yannick VOSTES (3/0). Puis fortissimo, contre Julien INDEHERBERG (après un bon match 3/2).

PRIME Sébastien n°191 (1 victoire) : Neutralisé d’entrée par Michal OBESLO, notre chasseur de prime (défaite 3/1). Se sera refait les stocks options après une belle rencontre contre notre golden boy Clément CHOBEAU :  le prime d’intéressement (victoire 3/2).

BAILLIET Thibault n°300 (0 victoire): Gros potentiel, mais Clément CHOBEAU et Michal OBESLO lui auront à peine ouvert la porte de la victoire. Juste à peine entre Bailliet. Avec au final deux défaites 3/1.

Les picards

Michal OBESLO (n°51) (2 victoires + double) : Dans sa première rencontre, malin comme un singe, aura mis en échec Sébastien : pour mettre Prime mat (avec une belle victoire 3/1). Aura ensuite renvoyé Bailliet aux corneilles. Mais loin d’être un match de tout repos, car bien malmené toute la partie par Thibault : pour au final une victoire 3/1.

Yannick VOSTES (n°74) (2 victoires + double) : Son anniversaire aujourd’hui. Mais il a décidé de ne plus vieillir. Les diamants sont déjà éternels. Le Vostes aussi désormais. Aura donc soufflé ses bougies contre Grégoire RIGOLE (victoire 3/0). Avant de balancer ses cadeaux contre Thibault LE VEXIER (victoire 3/0).

Julien INDEHERGERG (n°111) (2 victoires + double) : Une envie pressante sur Thibault, alors que LE VEXIER était pourtant fermé de l’intérieur. Et une belle victoire 3/1. Dans son deuxième match aura gratté quand il le fallait, comme il fallait. Pour s’imposer à l’arrache dans le 5ème set contre Grégoire, le joueur omniprésent, sur les côtés, devant, et derrière : le RIGOLE volant.

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Belle couverture vaccinale contre Thibault BAILLIET, avec la réalisation d’emblée de ses 11 injections. Et une victoire à la seringue 3/1 : Agnès BUZYN, ministre de la Santé, likes this. Aura ensuite malheureusement brisé son aiguille contre Sébastien : le prime à la casse.  Pour venir mourir 11/9 au 5ème set. Sans avoir eu le temps de se faire vacciner contre la rage. L’aura donc eu toute la fin de soirée.

Denis CHATELAIN

2 07-10-2017 Metz METZ TT 2 8 - 6

SHOW CHAUD !

Samedi  7 octobre. Seconde journée du championnat de Hénain.

Et déplacement à Metz. Dans le grand Est, via Reims.

Toujours sympa de passer du pays du champagne à celui de la mirabelle. L’impression de participer à un repas de communion... Et effectivement on aura mangé bien gras cet après-midi !

Notre chef traiteur Michal OBESLO parti passer les plats (brillamment !) à l’Open de Pologne (défaite avec plus que les honneurs 4/2 en 1/32ème de finale contre le nigerian Quadri ARUNA), c’est notre mitron Arnaud SELLIER qui le remplaçait aux fourneaux.

Et au final, contre des messins morts de faim et survoltés, les amiénois Julien INDEHERHERG et Clément CHOBEAU auront eu toutes les peines du monde, dans les deux derniers matchs, à scorer les 7ème et 8ème points de la victoire (menés 0/2, et à proche d’être mené 1/2).

A deux doigts donc de l’indigestion…

Mais pour au final une belle victoire 8/6.

A l’arrache et à l’énergie.

Ouf !!!

Dans 15 jours, l’équipe accueillera avec émotion Vern Sur Seiche.

Avec l’œil forcément encore humide.

Les messins

Alejandro TORANZOS (n°129) (2 victoires): Toranzos samouraï sur Julien INDEHERBERG et Arnaud SELLIER, découpés au katana 3/0. Mais Toranzos tartare contre Yannick VOSTES, avec un Alejandro cette fois mangé tout cru, 3/0.

Esteban DORR (n°180) (2 victoires + double): A 17 heures tapantes, aura accueilli Arnaud SELLIER 3/0, et Clément CHOBEAU 3/2, avec des gâteaux secs, pour le célèbre club Dorr au thé. Mais l’expérimenté Yannick VOSTES lui aura ensuite jeté une poignée de farine dans les yeux, sa fameuse botte secrète : le coup du meunier tue Dorr. Pour l’éliminer avec une défaite sans gluten 3/0.

Victor DEVILLE (n°351) (1 victoire + double): Un beau revers, et un joli coup de pinceau ce Victor, car comme Dominique DEVILLE peint. Aura donc refait le portrait d’Arnaud SELLIER  3/0. Mais les réceptionnistes CHOBEAU et surtout INDEHERBERG, l’auront finalement renvoyé en fin de match dans son hôtel DEVILLE, 3/1 et 3/2, au bout du suspens.

Corentin MAZAUD (n°473) (0 victoire): Aura joué en numéro trois aujourd’hui. Mais toujours la nostalgie de son ancien club, dans la capitale alsacienne. Où il jouait en numéro 6. La grande époque de Mazaud six de Strasbourg. Belle prestation également aujourd’hui, mais aura au final un peu pédalé dans la choucroute : avec trois défaites 3/0 contre Yannick VOSTES et 3/1 contre Julien INDEHERBERG et Clément CHOBEAU, mais après lui avoir causé bien des misères dans l’avant-dernier match.

Les messies

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires + double): Le papa aujourd’hui… Mais non. On rassure les japonais. Ce n’est pas un missile nord-coréen qui est passé au dessus de Tokyo hier. Mais un top frappé de Yannick VOSTES. Les murs messins en tremblent encore... Avec trois victoires thermo-nucléaires 3/0 contre Alejandro TORANZOS, Esteban DORR et Corentin MAZAUD.

Julien INDEHERBERG (n°111) (2 victoires) : Kayser SÖZE boîte de la jambe droite. Lui c’est de l’épaule gauche. Après une victoire timide sur Corentin MAZAUD 3/1, et une défaite pleine de regrets 3/0 sur Alejandro TORANZOS, se sera arraché les fesses et le reste aussi, pour, après avoir été mené deux sets à zéro, coiffer au poteau Victor DEVILLE 3/2, la rage au coeur. Et nous offrir la victoire d’équipe. Confirmant le fait que le plus grand tour que le Diable ait réalisé, c’est bien de faire croire aux messins qu’il n’existait pas.

Clément CHOBEAU (n°158) (2 victoires + double) : Ne manifestera pas contre la loi travail. Car il est le travail. Aura donc passé son après-midi messine à la mine : au charbon sur Victor DEVILLE (victoire 3/1, les mains dans la suie). Au four contre Esteban DORR (défaite 3/2, après un très bon match, mais pour finir rôti). Et au moulin contre Corentin MAZAUD, (victoire 3/1, après avoir brassé un peu d’air au début, mais en ayant sur la fin mouliné à fond, les ailes plein vent).

Arnaud SELLIER (n°498) (0 victoire) : Tout craque à Amiens : les barrières du stade de la Licrone, les nerfs de MACRON... Mais pas le slip d’Arnaud SELLIER. Même s’il n’est pas parvenu à remporter un set aujourd’hui, aura tenu la dragée haute à ses adversaires du jour, et aura brillamment combattu (avec deux défaites honorables contre Esteban DORR et Victor DEVILLE). Bon, ok, c’est vrai, sa soirée s’est finie à l’abattoir contre l’étripeur Alejandro TORANZOS. En mode VAQUIER, avec une boucherie 11/2 et 11/1 dans les deux derniers sets.

Nathan SELLIER (PSG passé une bonne journée!) : Le maillot du parisien NEYMAR sur le dos, aura amené le supplément d’âme, de samba et de grinta à l’équipe pour faire la différence. Veut désormais nous emmener aussi en Ligue des Champions.

Denis CHATELAIN

1 30-09-2017 Amiens Sport TT CUGNAUX VILLENEUVE TT 1 8 - 3

Samedi 30 septembre, premier chapitre de la saison 2017/2018 en Hénain.

Avec la réception de l’équipe de Cugnaux-Villeneuve, Haute-Garonne, banlieue de Toulouse.

Et le triathlon des occitans : après être allés de Toulouse à Paris en avion, les Cugnalais ensuite de Paris à Amiens, en voiture de location. Pour finir sur un petit vélo salle Labaume.

Avec quelques postérieurs rougis, après la terrible fessée infligée par les professeurs VOSTES et OBESLO.   Oui, victoire 8/3 des amiénois !

Les étudiants occitans Mickaël TAUBER et Rémi BLANCHON auront cependant été en verve (avec une victoire de Michaël contre Clément CHOBEAU, de Rémi contre Julien INDEHERBERG, et du binôme en double contre Yannick VOSTES & Julien INDEHERBERG).

La saison amiénoise est donc lancée, et bien lancée, par cette première victoire.

Et pas de débordement de nos supporters: aucune barrière brisée salle Labaume.

Reste à enchaîner la semaine prochaine à Metz !

Tribune sud

Michael TAUBER n°115 (1 victoire + double): Un match en or de Michaël sur Julien INDEHERBERG, avec une victoire 3/2 : lourd, très lourd le Tauber lingot. Mais Yannick VOSTES et Michal OBESLO auront ensuite consciencieusement limé les dents du loup Michaël, pour le transformer en agneau. Et lui dire qu’à la fin, avec Tauber je ris (deux défaites 3/1 et 3/0).

Rémi BLANCHON Rémi n°120 (1 victoire) : Pour épauler le leader TAUBER, en numéro deux, le capitaine de Cugnaux, l’insoumis Jean-Luc, met Blanchon. Mais même pas le temps de relire le Capital de Karl MARX sur Yannick VOSTES et Michal OBESLO (deux défaites 3/0). Aura par contre bien refroidi Julien INDEHERBERG avec une victoire 3/1. Et on ne pourra plus dire que Rémi top-spine du flocon. Mais Blanchon neige.

Maxime MYKOLOW n°418 (0 victoire): Le cocktail Mykolow cet après-midi. Se sera embrasé sur quelques points. Mais pour finir par exploser 3/2 contre Julien INDEHERBERG, et 3/0 contre Michal OBESLO.

Gilles LAMBERT (1885 points) : La coolitude pongiste. Aura toujours gardé le sourire, avant, pendant, et surtout après, ses deux défaites contre Clément CHOBEAU (3/1) et Yannick VOSTES (3/0).

Tribune nord

Michal OBESLO (n°51) (3 victoires + double) : Arrivé vendredi de Copenhague, repartait dimanche pour Prague, en attendant mardi pour Varsovie. Il n’est pas européen, il est l’Europe… Aura donc appliqué les mêmes quotas à tous ses adversaires : victoires 3/0 contre Michael TAUBER, Rémi BLANCHON, Maxime MYKOLOW et dans le double. Finira donc forcément sa carrière au parlement, à Bruxelles.

Yannick VOSTES (n°74) (3 victoires) : Notre nouveau capitaine. Ô capitaine, mon capitaine... Aura donc enterré dans son cercle des poètes et pongistes disparus, ses adversaires du jour : Michaël TAUBER 3/2, Gilles LAMBERT 3/0 et Rémi BLANCHON 3/0. Le John KITTING de la salle Labaume, le Robin WILLIAMS du top frappé.

Julien INDEHERGERG (n°111) (1 victoire) : Une épaule en verre mais un moral en pyrex sur son premier match, pour s’imposer 3/2, en serrant les dents, contre Maxime MYKOLOW. Malheureusement dans son second match, le cristal aura volé en éclat contre Rémi BLANCHON (défaite 3/1). Un appel à Carreglass, répare, Careglass remplace. Une injection de résine plus tard, et c’est reparti pour la semaine prochaine !

Clément CHOBEAU (n°158) (1 victoire + double) : Un bon week-end d’intégration pour notre nouvel étudiant. Aura déjà validé sa licence de fight contre Gilles LAMBERT (victoire 3/1). Avant de rater d’un cheveu son doctorat, dans son dernier module, à la belle, contre Michaël TAUBER (défaite 3/2).

Denis CHATELAIN

Composition de l'équipe Revenir à la liste des équipes